La revue de presse Entreprise
Jeudi 13 janvier 2005
IBM libère ses brevets
IBM libère ses brevets
Officiellement, il s'agit de stimuler l'innovation technologique, les développeurs pouvant dès lors utiliser librement ces licences abandonnées au domaine public.

Cette décision est surprenante à plus d'un titre. On ne sait pas, par exemple, de quelles licences il s'agit. Probablement pas les plus déterminantes. De même, le premier groupe informatique mondial s'est toujours attaché à engranger le plus de profits possibles sur ses droits de propriété intellectuelle, tout particulièrement dans le domaine des puces et dans celui des serveurs. Depuis 12 ans déjà, IBM caracole en tête des détenteurs de licences avec 3 248 brevets.

Il doit plutôt s'agir d'une stratégie destinée à lutter contre la montée en force des logiciels libres, eux-mêmes apparus parce que, précisément, le verrouillage technologique imposé par les licences représentait une entrave contraire aux intérêts de l'informatique, en tant que technologie vivante.