La revue de presse Entreprise
Lundi 30 août 2004
Wendel Investissement reprend 40 % d’Editis
Wendel Investissement reprend 40 % d’Editis
Débuté voici quasiment deux ans, le rachat d’Editis – ex Vivendi Universal Publishing - est en train de s’achever. En octobre 2002, le groupe Lagardère avait bien acquis la totalité des actifs mais il y avait risque de monopole. Arnaud Lagardère avait alors proposé aux autorités de Bruxelles de céder 60 % d’Editis à un partenaire tout trouvé, Wendel Investissement, société d’investissement du président du « patron des patrons » français, Ernest-Antoine Seillière.

C’est chose acquise. La transaction, qui est en phase d’achèvement, sera réalisée sur la base de 660 millions d’euros. Lorsque l’affaire aura été conclue, le président du Medef sera le deuxième éditeur français avec, au catalogue, des noms aussi prestigieux que Nathan, Bordas, Le Robert, Plon-Perrin, Robert Laffont, Julliard, Niul Edition, Presses de la Cité, Presse Pocket, 10-18 ou Fleuve Noir. En 2003, cet ensemble, qui comprend aussi le pôle distribution Interforum, a réalisé un chiffre d’affaires de 696 millions d’euros et un résultat d’exploitation de 55 millions d’euros, en augmentation de 5,7 %.

Dassault, Lagardère, Wendel Investissement… Le monde de la communication, journaux, magazines et édition de livres compris, se trouve désormais placé entre quelques mains d’industriels puissants et influents. De là à penser que quiconque possède la communication dirige le monde…